VALMUNSTER – CONCERTS Le festival de musique ancienne fait son retour

Article Républicain Lorrain – 05/05/2019

VALMUNSTER – CONCERTS

Le festival de musique ancienne fait son retour

La première édition, l’an dernier, avait été couronnée de succès. Il n’y avait donc aucune raison de ne pas renouveler le festival de musique ancienne à l’église de Valmunster. Au programme cette année, trois concerts (les 19 mai, 9 et 23 juin) et un atelier d’arts plastiques (le 15 juin).

 

À elle seule, l’église de Valmunster (Xe  siècle) vaut le coup d’œil. Si l’on ajoute à cela son acoustique incomparable, on obtient un cadre tout à fait propice pour mêler musique et spiritualité.

C’est ce credo qu’ont choisi de promouvoir Laureen Stoulig, soprane installée à Oberdorff, et Vincent Bernhardt, directeur du département Musiques anciennes au Conservatoire de Metz. « L’an dernier, pour la première édition du festival, on a fait église comble (170 personnes) lors de trois concerts sur les quatre organisés. Les retours du public et des musiciens professionnels ont été unanimement positifs. D’où notre volonté de renouveler l’événement », explique Laureen Stoulig.

Cette deuxième édition se tiendra entre le dimanche 19 mai et le dimanche 23 juin. Elle sera composée de « trois concerts exceptionnels, faisant intervenir des artistes de très haut niveau, reconnus internationalement », confie Laureen Stoulig. « La rencontre des arts est également au programme avec un atelier d’arts plastiques qui se tiendra au centre culturel de Bouzonville le samedi 15 juin » (lire ci-dessous).

Pas réservé à une élite !

« Ces concerts ne sont pas réservés à un public élitiste », soutient l’organisatrice qui considère le festival comme un événement populaire, au sens noble du terme. « C’est même une chance, pour les habitants de notre secteur, de découvrir des artistes qui se produisent dans le monde entier et de faire connaissance avec des instruments qu’on n’a pas forcément l’habitude d’entendre, comme la viole de gambe, le traverso ou le clavecin. D’ordinaire, ce type de concert est réservé pour les grandes villes », reconnaît-elle.

Dimanche 19 mai, à 15 h 30, « À deux fleustes égales » ; à 16 h 15 « Bach & Vivaldi »

La première partie « À deux fleustes égales » sera assurée par le duo de traversos (flûtes traversières baroques), Valérie Balssa et Jean-Pierre Pinet. C’est tout un pan du répertoire qui est resté dans l’ombre et que Valérie Balssa et Jean-Pierre Pinet œuvrent à faire redécouvrir depuis des années. Le rayonnement de leurs carrières respectives et le prestige de leur discographie commune promettent un moment musical privilégié, à la découverte d’un instrument encore peu connu.

La deuxième partie du concert s’articulera autour des deux figures musicales majeures que sont Bach et Vivaldi, en compagnie de Sue-Ying Koang, au violon baroque, et Vincent Bernhardt, au clavecin. Un voyage dans le passé, direction la cour de Frédéric-Auguste Le Fort.

Dimanche 9 juin, 15h30 : « Le Baroque Galant »

Place ici à un voyage dans la musique raffinée des salons du Siècle des Lumières avec des œuvres de Telemann, Rameau, Leclair, Forqueray, interprétées par Thomas Kügler (flûte), Mechthild Blaumer (violon), Franziska Finckh (viole de gambe) et Vincent Bernhardt (clavecin).

Samedi 15 juin, 10 h-12 h et 13 h-15 h : « Thème et variations »

Un atelier d’arts plastiques original et créatif au centre culturel de Bouzonville, pour découvrir et expérimenter différents procédés de reproduction en compagnie de l’artiste plasticienne Marie-Pierre Gantzer. L’objectif : composer et créer sa propre partition visuelle et colorée… Sur inscription.

Dimanche 23 juin, 15 h 30 : « Venerem… »

Le baroque réinventé (Vivaldi, Haendel, Purcell…) aux couleurs du XXe  siècle. Récemment fondé autour de la soprano Laureen Stoulig, co-directrice artistique de ce festival, l’ensemble Venerem (Michaël Schmitt, guitare basse et contrebasse ; Elmar Federkeil, percussions ; Marlo Thinnes, piano ; Marie-Pierre Gantzer, choix des textes lus) convie à un voyage original : redécouvrir les musiques du passé dans les sonorités de notre époque.

Le concert sera accompagné de projections d’œuvres d’art aux murs et au sol, et de textes lus.

• Pour chacun des concerts, il est conseillé de venir un peu en avance et de réserver par téléphone au 06 03 40 33 55. Sinon, une billetterie sur place se tient le jour même des concerts, selon le nombre de places encore disponibles.

• Le tarif de chaque concert est de 17 € (dont une partie est reversée au conseil de fabrique de Valmunster).

• Une petite restauration est assurée sur place après chaque concert.

• Aussi, une tombola est organisée sur toute la durée du festival. Les premiers lots sont un voyage et un repas dans un restaurant réputé, entre autres.

Nicolas THIERCY